Votre avis

Consultation en cours
(jusqu’au 31 mars 2021) :

Je donne ma préférence pour les replantations des arbres du parc de la Châtaigneraie

De nombreux promeneurs ont pu reprendre en toute sécurité leurs activités dans le parc de la Châtaigneraie. Ils y ont trouvé une atmosphère bien plus lumineuse. Une importante opération forestière a eu lieu ces derniers mois à la suite d’un diagnostic sanitaire mené par la société Phytoconseil :
27 arbres abattus pour cause de dangerosité ou senescence, 120 arbres retaillés, réduits ou allégés pour assurer leur pérennité.

Afin d’assurer le renouvellement de ce magnifique patrimoine, une trentaine de sujets seront replantés à l’automne.

Onze essences d’arbres mellifères compatibles avec notre climat local sont proposées par le service Espaces Verts :

1. Robinier ou faux acacia
(Robinia pseudoacacia)
Floraison : avril-mai
De la famille des Fabaceae, le robinier est un arbre au feuillage caduc pouvant avoisiner les 30 mètres de haut. Ses feuilles denses et regroupées en grappes possèdent un parfum suave très apprécié des abeilles.

2. Saule marsault
(Salix caprea)
Floraison : mars à mai
De faible taille (2 à 10 mètres), le saule marsault est considéré comme l’un des meilleurs arbres mellifères. Les inflorescences sont des chatons jaune poussin très odorants.

3. Arbre de Judée
(Cercis siliquastrum)
Floraison : avril
De taille moyenne (inférieure à 10 mètres), l’arbre de Judée donne une abondante floraison rose vif très esthétique pour embellir un jardin ou un espace vert. Il est très nectarifère et pollinifère, fournissant de précieuses ressources aux colonies d’abeilles au printemps.

4. Tilleul argenté
(Tilla tomentosa)
Floraison : juin-juillet
Très employé comme arbre d’ornement, le tilleul argenté allie croissance rapide et résistance à la sécheresse. Ses fleurs jaune pâle, très odorantes, attirent les abeilles et produisent un abondant nectar très parfumé.

5. Aulne glutineux
(Alnus glutinosa)
Floraison : février-avril
Appréciant les sols très humides et les bords de cours d’eau, l’aulne glutineux fleurit dès la fin janvier dans les régions les plus douces. De taille moyenne (10 à 20 mètres de haut), ses chatons allongés vert jaunâtre sont très appréciés des abeilles, sortant de leur léthargie hivernale, qui se servent de son abondant pollen pour activer la ruche.

6. Noisetier de Byzance
(Corylus colurna)
Floraison : février-mars
Ce grand arbre de forme pyramidale fleurit très tôt dans la saison, offrant aux abeilles une ressource en pollen indispensable à l’élevage des larves. Outre les abeilles, le noisetier est aussi connu pour attirer les écureuils qui raffolent de ses noisettes.

7. Érable champêtre
(Acer campestre)
Floraison : avril-mai
Relativement compact avec son port arrondi, l’érable champêtre est le plus mellifère de tous les érables. Il supporte tous les types de sols et ne craint ni le froid ni la sécheresse. Dès le mois d’avril, il se couvre de petites fleurs blanc verdâtre qui fournissent un abondant nectar.

8. Châtaignier
(Castanea sativa)
Floraison : juin-juillet
Très courant dans les forêts françaises, le châtaigner est un arbre de grande taille pouvant atteindre 30 mètres de hauteur qui fleurit sur une période relativement courte, entre début juin et fin juillet. Ses fleurs, de couleur jaune pâle, dégagent une forte odeur très caractéristique.

9. Cerisier
(Prunus Cerasus)
Floraison : avril-mai
Non content de fournir des cerises pour la dégustation ou la confiture, le cerisier est aussi une excellente source de nectar et de pollen. Sa floraison, relativement tardive, donne de délicates et abondantes petites fleurs blanches contenant du pollen orangé.

10. Marronnier
(Aesculus hjppocastanum)
Floraison : mai-juin
Le marronnier, qui pousse particulièrement bien en milieu urbain, produit un pollen rouge brique et une résine très appréciée des abeilles pour fabriquer la propolis qui sert à consolider et aseptiser la ruche.

11. Sophora
(Sophorajaponica)
Floraison : août-septembre
Aussi appelé arbre des pagodes ou arbre de miel, le sophora est un arbre très décoratif avec son port régulier et sa silhouette imposante (20 à 25 mètres de haut). Ses fleurs blanches attendent le mois d’août pour éclore, enveloppant l’arbre d’un nuage vaporeux de couleur crème très parfumé et mellifère.